La transparence du temps

illustration
Auteur : Leonardo Padura
Editeur : Points
EAN13 : 9782757881033
Prix : 8.30 €
Parution : 18/06/2020
Pages : 528

Une nouvelle enquête de Mario Conde autour d'une statuette - La Vierge Noire - , et cette incroyable quête d'un objet précieux, avec moult flashbacks historiques (comme dans Le Faucon maltais), ne saurait nous faire oublier qu'au final, l’héroïne, comme dans tous les romans de Padura, reste et restera la ville de La Havane ! À l’approche de son soixantième anniversaire, Conde n’a pas le cœur à la fête. Toujours aussi fauché, atteint d’une nostalgie de plus en plus noire, il aimerait bien qu’on lui fiche la paix. Mais le coup de fil d’un ancien camarade de lycée réveille ses vieux instincts. Au nom de l’amitié (mais aussi contre un salaire plus qu’honorable), Bobby Roque Rosell le charge de retrouver une mystérieuse statue de la Vierge noire que lui a volée un ex-amant un peu voyou. Une statuette banale à forte valeur sentimentale, dit-il.
Conde se plonge alors dans le milieu peu reluisant des marchands d’art, découvre les mensonges et hypocrisies de tous les “gagnants” de l’ouverture cubaine, mais aussi la terrible misère de certains bidonvilles de La Havane, les fameux llega y pon où survit péniblement toute une population venue notamment de l’Oriente. 
Alors que les cadavres s’accumulent et que la Vierge noire s’avère plus puissante que prévu, Conde se retrouve embarqué dans un tourbillon historique qui semble répondre à l’autre définition de la révolution : celle qui ramène toujours au même point.
Un grand roman plein d’humour noir et de mélancolie.
 Traduit de l'Espagnol (Cuba) par Elena Zayas A retrouver dans la collection “Grands romans” chez Points

Lire le permier chapitre

  • Poche
    8.30 €
    Acheter chez notre partenaire
    avec chapitre.com